Visite de la Mission locale de Villemomble : aider notre jeunesse reste une priorité

En circonscription

Le 26 mars, je me suis rendue à la Mission locale de Villemomble afin d’échanger avec ses représentants, et certains des jeunes, sur l’accompagnement des 16-25 ans vers la formation et l’emploi. Cette rencontre va dans le sens de mon travail sur l’obligation de formation de 16-18 ans, enjeu auquel je reste particulièrement attentive.

Les Missions locales, qu’est-ce que c’est ?

Créées en 1982, les Missions locales sont des organismes chargés d’aider les jeunes à s’insérer professionnellement et socialement. Chaque jeune, de 16 à 25 ans, peut bénéficier de ce suivi personnalisé et être accompagné dans ses démarches d’emploi, de formation, de logement ou de santé.

Les Missions locales favorisent également la concertation entre les différents partenaires pour construire des actions adaptées aux besoins des jeunes et aux réalités locales. Elles sont implantées partout en France.

Ma visite de la Mission locale de Villemomble

Lors de ma visite de la Mission locale de Villemomble, j’ai pu m’entretenir avec son directeur, Frédéric Dubut, et son président, Rolin Cranoly, également maire de Gagny. Ils m’ont présenté leurs missions et l’action de la Mission locale dans les trois territoires où elle est implantée : Gagny, Villemomble et Pavillon-sous-Bois.

Après avoir échangé sur leurs difficultés, notamment liées à la crise sanitaire, et évoqué leurs projets pour l’avenir, nous avons rencontré 4 jeunes. A l’image des jeunes suivis par les Missions locales, leurs profils étaient divers. Ils ont tous exprimé le souhait de s’insérer professionnellement, en intégrant une formation, ou en rompant le cycle du décrochage scolaire. Cette hétérogénéité des profils témoigne de la capacité qu’ont les Missions locales à fournir un accompagnement personnalisé et individualisé, adapté au profil et aux besoins de chacun.

L’échange fut fructueux. Il m’a permis de mieux envisager les difficultés concrètes auxquelles font face nos jeunes et de voir comment les mesures mises en place par la majorité pouvaient répondre à ces difficultés particulières.

Je remercie Frédéric Dubut et Rolin Cranoly pour cette visite enrichissante.

C’est une certitude, aider nos jeunes reste une priorité !


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.