Un samedi riche en nouveautés pour notre circonscription

30 Mai 2022 Sylvie Charrière En circonscription

Le samedi 14 mai dernier a été, pour moi comme pour notre circonscription, un jour riche en nouveautés. Je souhaite tout particulièrement vous en rendre compte car les personnes avec lesquelles j’ai pu dialoguer, ainsi que les événements qu’elles ont organisés, permettent d’entrevoir un avenir prometteur pour notre territoire.

L’inauguration du parc Nature du Plateau d’Avron

Je commencerais par vous parler d’un magnifique projet en passe d’aboutir, mis en œuvre par l’établissement public territorial (EPT) Grand Paris - Grand Est : le parc Nature du Plateau d’Avron. Inauguré le samedi 14 mai à Rosny-Sous-Bois en présence de monsieur le maire Jean-Paul Fauconnet, le parc s’étend pour l’instant sur un peu plus de dix hectares.

Monsieur le maire, Jean-Paul Fauconnet, et moi-même

Il accueille un réservoir de biodiversité si exceptionnel qu’il a été classé zone « Natura 2000 ». Des espèces rares, telles que la pie grièche écorcheur ou la bondrée apivore, pourront y trouver refuge en toute quiétude.

C'est d'abord pour préserver cette biodiversité que la partie centrale du parc est encore fermée à l'heure actuelle. Les travaux pour finaliser l'aménagement intégral de l'espace pourront débuter en 2023, notamment dans l'objectif de tracer des chemins pédestres et d'augmenter la superficie des zones humides. À terme, le parc Nature du Plateau d'Avron devra ainsi posséder 15 hectares de terrain ; mais, d'ores et déjà, il améliore grandement le cadre de vie des Rosnéens et il ne manquera pas de devenir rapidement un lieu de promenade incontournable pour les habitants.

Entrée du parc

9ème édition de la fête rosnéenne du jeu organisée par l’association FaSol

Un peu plus tard dans l’après-midi, j’ai assisté à la neuvième édition de la fête rosnéenne du jeu au quartier du Pré-Gentil, sur l’esplanade des commerçants.

Comme chaque année, le principe est de fédérer les habitants de tout âge autour du jeu de société, notamment le jeu d’échecs. C’est une démarche que je ne peux que saluer, car la fracture générationnelle que nous vivons actuellement, due en grande partie à la révolution numérique, risque de compromettre l’avenir de nos quartiers : sans transmission des fortes valeurs morales qui ont permis aux anciennes générations de suivre leur voie, le jeune se retrouve sans repère et livré à lui-même, dans un monde à la fois plus complexe et incertain.

Notre époque est sûrement la plus décisive en ce qu’elle doit garantir, purement et simplement, la survie de l’humanité, et cela ne peut se faire si l’on ne se repose pas un tant soit peu sur les acquis du passé accumulés au fil des âges. Ce riche héritage qui nous offre une grille de lecture du monde qui est le nôtre. Cette mission constitue la première étape vers la construction d’un futur pérenne. Ainsi, quoi de mieux que le jeu de société, pratiqué par beaucoup quel que soit l’âge, pour ériger un pont entre plusieurs générations ? À travers lui, on apprend, on rit, et, surtout, on (r)établit un dialogue entre les jeunes et les moins jeunes.

La fête du jeu est toujours une réussite car elle permet tout cela à la fois : voyez par vous-même ! L'enthousiasme et le plaisir partagés entre les habitants du Pré-Gentil m’ont réchauffé le cœur.

Comment ne pas ressentir la joie des habitants à travers cette photo !

Réunion de sensibilisation sur les troubles de l’apprentissage

Cette journée du 14 mai fut aussi l’occasion d’aborder un sujet d’une grande gravité au centre socio-culturel des Marnaudes. Une réunion de sensibilisation sur les troubles de l’apprentissage y a eu lieu en ma présence, en compagnie d’élus locaux de Rosny comme M. Pierre-Olivier Carel, deuxième adjoint au maire chargé du développement urbain.

Les interventions d’une orthophoniste et d’une neuropsychologue, entre autres, ont permis de traiter le sujet en profondeur.

M. Carel et moi-même, côte-à-côte, au premier rang

Il a été notamment question du trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDAH).

J’évoquais la révolution numérique comme cause de fracture intergénérationnelle, mais elle peut aussi provoquer une fracture avec le monde réel en général, en particulier pour des jeunes qui présentent ce type de trouble : le téléphone portable, l’ordinateur et la tablette ont envahi nos vies au point de constituer une source de distraction constante. Elle nuit ainsi en priorité aux jeunes dont la concentration à l’étude n’est pas optimale, et il est de notre responsabilité d’éviter que leurs problèmes ne s’aggravent avec le temps. Il est de notre devoir, dans un cadre de réflexion plus global, de permettre à tous les jeunes de s’épanouir à l’école lors de travaux en classe, mais aussi en dehors, car la TDAH empêche le développement intellectuel de l’enfant : ses conséquences s’appliquent donc dans tous les aspects de sa vie.

La clarté du diaporama présenté combinée à la précision des intervenants m'a permis de prendre efficacement conscience des enjeux

Je remercie grandement le centre socioculturel des Marnaudes de me convier à ce type de réunions instructives, et plus généralement, pour la diversité des activités proposées au sein du quartier qui contribuent à son dynamisme et à sa vitalité.

Inauguration du City stade Alain Mimoun au quartier de la Sablière à Villemomble

Enfin, l’inauguration du City stade Alain Mimoun à la Sablière de Villemomble était un évènement majeur de cette journée avec une symbolique marquée pour les habitants de ce quartier.

À cette occasion, un tournoi de football y était organisé, ainsi que de multiples animations en lien avec le ballon rond : des concours de jongles, des freestyles techniques, ou encore un « Foot VS Basket ».

De nombreux acteurs locaux étaient présents afin de soutenir cette nouvelle infrastructure sportive, fruit d’un combat politique et associatif mené notamment par le maire de Villemomble, M. Jean-Michel Bluteau, et en particulier par son adjoint en charge des sports et de la politique de la ville, M. Lahoussaine Biyoukar, qui nous a exprimé avec émotion sa fierté de voir ce beau projet se concrétiser enfin.

M. Biyoukar durant son discours, devant le nouveau City stade

Si ce City stade est voué à offrir aux habitants de la Sablière un lieu de détente et de défoulement grâce à la pratique sportive, il est aussi un lieu de rassemblement entre amis, collègues ou mêmes voisins partageant la même passion pour le football. En tant qu’ancienne professeure d’EPS, j’en ai la certitude : le sport fédère et unit.


Articles similaires

Derniers articles

Cérémonie de restitution de la Conférence sur l’avenir de l’Europe : pour une Europe plus indépendante, plus efficace et plus proche de ses voisins

Un samedi riche en nouveautés pour notre circonscription

Cérémonie de remise des prix Réseau Entreprendre 93 : Villemomble au sommet !

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.