Les vacances apprenantes : pour l’épanouissement des jeunes Séquano-Dionysiens

En circonscription

Avec la crise sanitaire et les périodes de confinement, notre jeunesse a besoin de revivre des expériences collectives et de remobiliser ses savoirs. Avec une offre d’activité diversifiée, c’est l’objectif des « Vacances apprenantes ».

Les vacances apprenantes, qu’est-ce que c’est ?

Les vacances apprenantes ont pour objectif d’assurer la consolidation des apprentissages et de contribuer à l’épanouissement personnel des jeunes à travers des activités culturelles, sportives et de loisirs, encadrées par des professionnels. Pour ce faire, les vacances apprenantes reposent sur deux dispositifs :

  • L’école ouverte
  • Les colos apprenantes

L’école ouverte

L’école ouverte consiste à accueillir des jeunes dans des écoles ou des établissements proches de leur lieu de résidence. Ils y ont accès à des activités de renforcement scolaire et à des activités sportives et culturelles. Le programme se présente de la façon suivante :

  • Le matin, les activités sont orientées vers l’acquisition des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter, respecter autrui.
  • L’après-midi, les jeunes se voient proposer des activités culturelles, des activités sportives et des activités de découverte de la nature.

L’école ouverte est une belle opportunité pour pallier les conséquences de la crise sanitaire. Elle permet à nos jeunes de renouer des liens sociaux et de revenir sur les difficultés scolaires qui se sont parfois accumulées pendant les confinements.

Notons qu’il existe plusieurs possibilités pour les jeunes dans le cadre du dispositif « Ecole ouverte » :

  • L’école ouverte buissonnière. Il s’agit de séjours en zone rurale pour sensibiliser les élèves, du CP à la terminale, aux enjeux du développement durable.
  • Mon patrimoine à vélo. Il s’agit d’excursions à vélo, allant d’une durée d’une journée à deux semaines en fonction de l’âge des élèves, pour découvrir le patrimoine culturel et naturel.
  • L’été du pro. Il s’agit d’accueillir les élèves de lycée professionnel dans leur établissement ou dans un autre établissement pour renforcer leurs compétences, préparer leur insertion professionnelle et découvrir des métiers.

Pour en savoir plus, je vous invite à vous rendre sur : https://www.education.gouv.fr/les-vacances-apprenantes-303834

Les colos apprenantes

Les colos apprenantes sont des séjours destinés à renforcer les apprentissages de nos jeunes en proposant des activités de loisirs autour de la culture, du sport, du développement durable. Encadrées par les organisateurs de colonies de vacances, elles offrent la possibilité de renforcer certaines compétences dans un cadre ludique et de préparer la rentrée dans de bonnes conditions.

A noter que les publics prioritaires des colos apprenantes sont les jeunes de 3 à 17 ans, domiciliés en quartiers politique de la ville, issus de familles isolées ou monoparentales ou en situation socio-économique précaire.

Pour en savoir plus, je vous invite à vous rendre ici : https://www.education.gouv.fr/les-colos-apprenantes-304050

Les vacances apprenantes sur notre territoire

L’année dernière, grâce à un partenariat noué avec l’UPCA (Union nationale des centres sportifs de plein air), le Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis a permis à 550 jeunes Séquano-Dionysiens d’être accueillis gratuitement du 3 au 24 août dans deux centres de vacances à Tignes et à Val d’Isère, en pleine montagne. Sur place, les activités proposées étaient nombreuses et variées : ateliers d’histoire-géographie, atelier lecture, accrobranche, canoë-kayak, paddle, tir à l’arc ou encore escalade. 

Dans ma circonscription, les enfants de sept écoles de Gagny ont continué d’étudier l’été dernier. Ils ont été accueillis à l’école Lavoisier de Gagny pour renforcer leurs savoirs fondamentaux, notamment le français et les mathématiques, et pratiquer des activités ludiques comme le baseball, le frisbee et le théâtre. Plus généralement, ce sont 29 communes de Seine-Saint-Denis qui ont participé au dispositif « Ecole ouverte » et 15 500 élèves du département qui en ont bénéficié. Cette opération a permis de rattraper le retard accumulé en raison du confinement et de préparer la rentrée au mieux.

Les vacances apprenantes sont un facteur de bien-être pour notre jeunesse. J’ai invité les maires de ma circonscription à se saisir de cette opportunité, qu’ils avaient, pour certains, déjà pu déployer en partie l’an passé.

A Gagny, du mercredi 25 août au mardi 31 août, les élèves du CP au CM1 seront accueillis par groupes de 15, sur les écoles Blaise Pascal, Lavoisier ou Péguy, de 9h00 à 16h30, pour 3 heures d'enseignement et 3 heures d’activités culturelles et sportives. Je m’en réjouis.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.