Le Projet de loi de finances de la Sécurité sociale 2022 a été adopté !

À l'Assemblée Nationale

Ce dernier budget de la sécurité sociale du quinquennat permet la concrétisation de nos engagements pour poursuivre la transformation de notre système de santé et mieux protéger les Français. Il poursuit la mise en œuvre du Ségur de la santé qui avait permis une revalorisation des salaires des personnels médicaux grâce à un plan d’investissement inédit de 19 milliards d’euros et des carrières de plus de 500.000 personnels paramédicaux de la fonction publique hospitalière depuis le 1er octobre 2021.

Le PLFSS concrétise également les engagements présidentiels et franchit une nouvelle étape en faveur du soutien à l’autonomie. Il s’appuie sur diverses mesures concrètes telles que 50€/mois pour les pompiers, un tarif minimum de 22€/heure pour les services d’ aides à domicile...

Afin de protéger au mieux nos jeunes et l’ensemble de la population concernant leur santé sexuelle, la consultation longue de prévention en santé sexuelle a également été étendue grâce à un amendement du groupe LaRem, elle concerne désormais les filles comme les garçons jusqu’à 25 ans. Cette consultation d’une heure, initialement pensée pour les jeunes filles 15-18 ans et effectuée par une sage-femme ou un médecin, permet de sensibiliser les jeunes à la contraception, à la prévention et au dépistage mais également de repérer d’éventuelles situations de violence ou de discrimination liée à l’orientation sexuelle. De même, le dépistage du VIH est désormais pris en charge en laboratoire de ville et sans ordonnance. Nous avons également étendu la gratuité de la contraception pour les femmes de moins de 26 ans : 3 millions de françaises seront concernées par cette mesure. 

En matière de santé mentale, les consultations par les psychologues pourront être prises en charge par la Sécurité sociale dès janvier 2022, sur prescription médicale et à partir de 3 ans. 

Pour faciliter l’accès aux soins des Français, les patients qui le souhaitent pourront désormais bénéficier d’un suivi médical à distance, qui nécessitera une adaptation des modalités de suivi par les professionnels de santé. Nous avons également, pour les plus éloignés des soins, garanti l’égalité territoriale et la qualité des soins en permettant à tous les services intervenant à domicile d’avoir au minimum les mêmes moyens partout en France à travers la création d’un tarif plancher à hauteur de 22 € par heure d’intervention. Par ailleurs, l’accès aux soins optique est amélioré, notamment à travers un accès direct aux orthoptistes qui  pourront réaliser des bilans simples et prescrire des verres correcteurs.

Nous avons souhaité expérimenter l'accès  direct  aux  masseurs-kinésithérapeutes  et  aux orthophonistes : dans les territoires d’expérimentation, les patients pourront accéder à ces soins sans prescription de leur médecin traitant. 

Ce budget de la sécurité sociale est ambitieux et doit nous permettre de garantir à tous un meilleur accès aux soins, partout sur le territoire, y compris pour les plus jeunes et les plus fragiles.


Articles similaires

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.