Sylvie Charrière
Députée de la Seine-Saint-Denis

La remise du rapport CNOE sur les Cités éducatives à Nadia Hai : expliquer les ambitions, le cheminement et les perspectives de la démarche « Cités éducatives »

À l'Assemblée Nationale

Mardi 27 avril, j’ai eu l’honneur de remettre à Nadia Hai, ministre déléguée à la Ville, le rapport du Comité national d’Orientation et d’Évaluation des Cités éducatives (CNOE) sur les Cités éducatives.

Le CNOE souhaite, par ce rapport, contribuer au développement de la démarche « Cités éducatives », ses recommandations permettront d’inspirer les nouvelles Cités qui verront le jour en 2021 et 2022.

Les Cités éducatives et le CNOE, qu’est-ce que c’est ?

La démarche « Cités éducatives » a été déployée par le Gouvernement dans les territoires urbains les plus en difficulté de notre pays. Une première expérimentation de la démarche a eu lieu à Grigny, dès 2017. L’objectif était d’améliorer l’égalité des chances à l’heure où de nombreuses études (INSEE, OCDE) témoignaient des difficultés des jeunes à faire fonctionner l’ascenseur social.

Si l’école est un lieu essentiel de l’égalité des chances, il n’est pas le seul. Un célèbre dicton africain dit : « Il faut tout un village pour élever un enfant ». Cette idée est au cœur de la démarche des Cités éducatives. Il s’agit de s’appuyer sur la richesse associative, économique et citoyenne du territoire pour construire des alliances éducatives entre des mondes qui, trop souvent, s’ignorent.

Pour accompagner cette politique publique ambitieuse, les ministres ont jugé bon de mettre en place une instance extérieure : le Comité national d’Orientation et d’Évaluation des Cités éducatives (CNOE). Constitué de 30 membres [1], le CNOE contribue à observer la pertinence de la démarche « Cités éducatives » et son efficience, tant dans sa mise en œuvre sur le terrain que dans le travail de coordination interministériel.

Le CNOE est une instance de réflexion et d’analyse indépendante. Il émet des avis, des propositions et des recommandations pour participer au bon fonctionnement, présent et futur, des Cités éducatives.


[1] Des usagers, des experts ou des représentants d’institutions.

Mon action dans le cadre du CNOE

Engagée depuis le début de mon mandat sur les questions de la jeunesse, de l’éducation et de l’égalité des chances, j’ai été nommée présidente du CNOE par le ministre de l'Éducation nationale et le ministre de la Ville et du logement. C’est un honneur pour moi de présider cette instance, je remercie les ministres qui m’ont accordé leur confiance.

Dans le cadre de ces fonctions, j’ai participé à la rédaction du rapport CNOE sur les Cités éducatives et j’ai pu le remettre à Nadia Hai, ministre déléguée à la Ville, le Mardi 27 avril.

Que dit le rapport ?

Le rapport inaugural du CNOE est un premier bilan d’étape permettant de donner une visibilité au programme, de promouvoir la démarche des Cités éducatives, de souligner les premiers acquis mais aussi les points de vigilance qui peuvent être identifiés dans cette phase de lancement. Il s’organise autour de trois grandes parties :

  1. Le premier chapitre présente les principales caractéristiques et l’originalité de la démarche et du programme des Cités éducatives ;
  2. Le deuxième chapitre analyse les modes de gouvernance et de pilotage mis en place progressivement dans la phase de lancement de ce programme multi partenarial ;
  3. Le troisième chapitre évoque quelques premiers éléments de bilan de cette démarche à l’épreuve de la crise sanitaire.

Au sein de ce rapport, et comme le veut la mission du CNOE, 22 recommandations ont été formulées. Elles permettent d’afficher les ambitions et les perspectives des Cités éducatives.

Le rapport du CNOE sur les Cités éducatives est, je l’espère, le premier d’une longue lignée et sera une source d’inspiration pour tous les acteurs actuels ou à venir. Il est d’autant plus pertinent que le nombre de Cités éducatives augmente : elles seront 200 en 2022, ce qui montre l’intérêt que portent les acteurs des villes à cette démarche.

Enfin, je tiens à remercier tout particulièrement l’ensemble des membres du CNOE pour leur implication et leur combat en faveur de l’égalité des chances. Ce rapport en est la preuve, notre engagement continue !


Articles similaires

Ce site est parrainé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.