Cérémonie de restitution de la Conférence sur l’avenir de l’Europe : pour une Europe plus indépendante, plus efficace et plus proche de ses voisins

30 Mai 2022 Sylvie Charrière À l'Assemblée Nationale

La restitution de la Conférence sur l’avenir de l’Europe a eu lieu le lundi 9 mai, lors de la journée de l’Europe, au Parlement européen à Strasbourg.

Ce fut l’occasion, pour le président de la République, de prononcer un discours en faveur d’une Europe plus indépendante, plus efficace et plus proche de ses voisins. Vous pouvez le retrouver ici.

La Conférence sur l’avenir de l’Europe, qu’est-ce que c’est ?

Pendant un an, et à l’initiative du président de la République, des représentants du Parlement européen, des Parlements nationaux, de la Commission européenne et des panels de citoyens européens ont participé à un exercice inédit de consultation citoyenne. L’objectif était de formuler des propositions pour l’avenir de l’Europe.

Dans le cadre de cette conférence, les réflexions des citoyens européens ont principalement porté sur deux exigences : l’exigence d’indépendance européenne et l’exigence d’efficacité. Le président de la République s’est engagé à y donner suite et à les porter dans le débat entre États membres.

L’exigence d’indépendance européenne

Les crises récentes ont rappelé la nécessité, pour l’Europe, d’être indépendante, maître de son destin et libre de ses choix. Il convient de faire de l’Europe une puissance ouverte sur le monde, mais où nous voulons choisir nos partenaires et ne pas dépendre d’eux.

Cette exigence a été réaffirmée lors du Sommet de Versailles de mars dernier, notamment dans les domaines de la défense, des énergies, de l’alimentation, de la transition écologique.

L’exigence d’efficacité

En refusant les controverses, en bafouant les libertés, en muselant les journalistes, les régimes autoritaires parviennent à faire croire qu’ils seraient plus efficaces et plus rapides face aux crises. Or, face au COVID comme face à la guerre en Ukraine, l’Europe a prouvé qu’elle pouvait réagir vite et efficacement, tout en garantissant un débat démocratique, un contrôle parlementaire et judiciaire, la liberté de la presse, une science libre et ouverte.

Pour être aussi efficaces en période de paix et de stabilité, nous devons engager des réformes concrètes. La France est ainsi favorable à la convocation d'une convention de révision des traités, comme proposée par le Parlement européen.

Repenser l’organisation politique européenne

Aux exigences d’indépendance européenne et d’efficacité, s’ajoute une troisième : l’exigence de repenser l’organisation politique européenne, à l’heure de l’agression de l’Ukraine par la Russie.

Le processus d’adhésion est une procédure longue – qui s’étale sur des années voire des dizaines d’années - exigeante, et à l’issue incertaine, qui ne suffit plus à organiser notre Europe dans le moment de bouleversement géopolitique auquel nous faisons face.

Nous avons besoin d’un nouvel espace de coopération politique, de sécurité, en matière énergétique et de transport, permettant la libre circulation des personnes et surtout de nos jeunes, pour les pays qui font le choix de l’Europe démocratique.

Le président de la République souhaite ainsi engager les réflexions sur une nouvelle « Communauté politique européenne ». La rejoindre ne préjugerait pas d’adhésions futures à l’Union européenne, comme elle ne serait pas fermée à ceux qui l’ont quittée. Une discussion sera proposée à tous les chefs d'État et de gouvernement souhaitant avancer dans cette réflexion.


Articles similaires

Derniers articles

Cérémonie de restitution de la Conférence sur l’avenir de l’Europe : pour une Europe plus indépendante, plus efficace et plus proche de ses voisins

Un samedi riche en nouveautés pour notre circonscription

Cérémonie de remise des prix Réseau Entreprendre 93 : Villemomble au sommet !

Catégories

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.